POURQUOI les retraités sont sacrifiés ?

Tract 24 mars V Marseille

Alors que l’inflation s’envole, la politique de baisse des pensions se poursuit. Les services publics sont à bout de souffle, après des années de politiques néolibérales visant la baisse des dépenses publiques. C’est ainsi que non seulement les retraites, actuelles et futures, tous les services publics, la sécurité sociale sont dans l’œil du cyclone. Alors que les profits explosent.

Le 24 mars, toutes et tous ensemble, nous exigerons :

  • La hausse de nos pensions et de notre pouvoir d’achat
  • La suppression de l’augmentation de la CSG pour toutes les pensions,
  • l’indexation des pensions sur l’évolution des salaires,
  • Le rattrapage des pertes de pouvoir d’achat enregistrées depuis 2014 …
  • Des services publics de qualité (santé, hôpital…), où les personnels ne seront plus empêchés d’accomplir leur travail
  • Des services publics de proximité sur tous les territoires
  • Un grand Service public de l’autonomie, qui devra remplacer les Orpea, Korian et autres…

Âgisme, abandon de la loi grand âge… Cela suffit ! Les retraité.es n’attendent pas de la compassion mais une vraie justice sociale permettant de vivre dignement.

La retraite est un droit lié au statut salarié, ce n’est pas une prestation sociale

Communique Orpea et les autres